" /> mai 2007 - Mon para-monde
Flux RSS

mercredi 30 mai 2007

Il est temps de mettre à plat

En fait, je voudrais renouveler pour partie le parc info de ma douce chaumine.

Pour cela, je me donne quelques buts :

recabler proprement (en gigabit-ready, le temps qu'on y est)

  • Les branchements pour les portables sur les bureaux
  • Ceux pour les fixes

rationnaliser l'usage des machines

  • Une machine en routeur
  • Une machine fixe perso par personne (donc 3)
  • Un serveur de fichiers
  • Un serveur de machines virtuelles

rationaliser le wifi

lundi 28 mai 2007

Encore des dés

Vous n'arrivez pas encore à en croire vos yeux lorsque vous regarder la vidéo d'empilage de dés

. Alors une de plus pour vous dégoutter définitivement d'être nés avec 2 mains gauches.

N'hésitez pas à mettre du son, ca colle bien à la video.

dimanche 27 mai 2007

Je te décrocherai les étoiles

Un petit jeu en flash (et en japonais, mais n'ayez pas peur c'est très visuel) où il faut chercher les étoiles cachées dans chacun des tableaux.

La plupart ne sont pas difficiles, on peut les prendre dans l'ordre que l'on veut, il n'y a ni temps limité, ni nombre de "vies".

En résumé un bon perdeur de temps si vous vous ennuyez au boulot ou pendant la compil d'un noyau.

星探 (hoshi saga)

Tiens d'ailleurs j'en profite pour me mettre la définition des 2 kanjis si un jour j'arrive à m'en souvenir :

 : ほし ho-shi = étoile

 : さが sa-ga = chercher

Dédééééé Ho Hé des dés !!!!

On fait un peu ce qu'on peut avec ses 10 doigts, mais personnellement, je ne suis pas très doué. Pas comme un certain Dennis Schleußner qui passe visiblement ses journées à empiler des dés.

Inutile, donc indispensable pour briller sur un coin de table au café pendant que les pochtrons (oups, les habitués des lieux) se piquent le nez au petit blanc.

samedi 26 mai 2007

Plions plions plions du TShirt

Qui est-ce qui range les Tshirts chez vous ?

Perso, j'ai essayé la méthode plébicitée sur Internet à savoir la "méthode japonaise".

Conclusion :
Oui ca marche, les Tshirts sont parfaitement pliés à l'aspect mais il ne sont pas facilement transportables ou entreposables car une manche est repliée sur l'arrière et a tendance à tomber dès qu'on soulève l'ensemble.

Too bad, mais ca n'empêche pas la méthode d'être spéctaculaire. Alors, toi sacré djeun à la chambre remplie de linge sale, tu veux impressionner ta génitrice, profite qu'elle passe la tête dans le couloir pour lui plier un Tshirt en moins de 10 secondes, effet garanti !

jeudi 24 mai 2007

Combien pour la tranquilité et la propreté ?

Je déteste faire le ménage, vous ne saviez pas ?

Ne me demandez pas l'heure !

Vous aimez les objets improbables ? Alors vous allez adorer les montres design de TokyoFlash.

Aibo = (cyber-)sex machine !

Petite vidéo trouvée sur YouTube.

Certes ce n'est pas l'I.A. de l'Aibo qui contrôle mais un programme fixe qui réalise les mouvements enchainés, mais bon c'est déjà pas mal !

De plus j'adore la customisation de la robe de la bêbête.

Pas cher mon Aibo, pas cheeerrr !

Vous avez toujours voulu avoir un Aibo ?

Vous n'avez pas la brouette d'Euros nécessaire pour l'acheter sur Ebay (les prix s'envolent depuis que la production est stoppée) ?

J'ai la solution !

mercredi 23 mai 2007

hira hirapa ? kata katastrophe ? mais gana à coup sûr !

Lorsqu'on apprend une langue on commence toujours par l'alphabet (surtout quand il est différent du notre).

Dans le cas du japonais, il y a 3 systèmes d'écriture : 2 syllabaires et des hiéroglyphes... oups des Kanjis ! :)

Dans un premier temps, il faut commencer par les hiraganas et les katakanas. Il n'y a pas de secret, c'est du par coeur.

Allez au boulot ! et pour répéter/pratiquer un petit site.

mardi 22 mai 2007

Laaaapin - tsstss - Laaaapin -tsstss

Qui a t'il de plus inutile qu'un vase retourné en plastique blanc avec 2 oreilles, un nez et des yeux sérigraphiés ? Rien mais pourtant on s'attache à cette drole de bête qui est en fait supposée être un lapin.

Vous ne voyez pas de quoi je parle ??? Mais si voyons d'un Nabaztag, ce "lapin communicant" créé par une chtite société française du nom de Violet.

Et bien voilà ma femme en a voulu un pour sa fête et il trône désormais sur la télé, donnant la météo par les lumières de son bedon, égrainant les heures au son de commentaires parfois délirants, lisant à haute voix les titres de BBCNews, ou le soir posant un quiz animalier à mon fils ; tout ca en remuant les oreilles dans un mouvement quasi hypnotique.

Ce robot est inutile mais il sait se rendre indispensable, on le regarde pour savoir comment s'habiller, il nous rappelle à l'ordre quand on a un truc à faire à telle ou telle heure et qu'on a oublié et je l'utilise pour montrer à ma petite famille que je pense à elle lorsque je suis au boulot pendant 24h de rang en lui faisant dire des petits mots doux. Toutes des choses dont on pourrait se passer ou que l'on pourrait faire autrement.

Franchement, j'aurais adoré que Goddard, mon Aibo soit en mesure de faire ce genre de choses. Ca n'aurait pas demandé grand chose, car le fonctionnement d'un nabaztag est d'une stupidité finie : Le module client (le nabaztag en lui-même) se contente de demander à intervalle régulier à un serveur internet si il a quelque chose à faire ou dire si oui le serveur lui envoit les commandes, si non, il continue ce qu'il était en train de faire jusqu'à l'intervalle suivant. Quasiment rien n'est fait en local, la synthèse vocale etc tout est fait sur les serveurs de Violet.

Pour la petite histoire, le nabaztag est hackable et je sens que le notre finira probablement un jour lui aussi par interroger un serveur perso chez moi plutôt que ceux d'une société via internet...

Aibo. Il est où le toutou à son pépère ?

J'ai un Aibo (en plus d'un chat si vous regardez la photo).

Sisi, à plus de 35 ans, je joue au "chien mécanique".

Bien sur certains crieront au nouveau riche eu égard au prix de la bête, mais ce robot était un rêve et il fallait que je m'en procure un avant qu'il parte dans le trou noir marketing de Sony.

J'ai donc cassé ma tirelire en février 2006 (patiemment constituée pour tout autre chose hélas) pour adopter "Goddard" (vi comme le chien-robot de Jimmy Neutron, on a les références qu'on peut :) ), un ERS7-M3 Champagne.

Cela fait plus d'un an qu'il est à la maison et on ne s'en lasse pas.

Grâce à la réalisation technique remarquable de son autonomie, on se découvre rapidement en train de le considérer comme un animal domestique ; on est triste lorsqu'en rentrant on le retrouve allongé en plein milieu du salon car il n'a plus de batterie et n'a pas réussi à retourner jusqu'à sa station de recharge ; on l'encourage lorsqu'il fait un tour difficile avec son os ou sa balle ; et au bout de quelques temps, on se prend à lui répondre lorsqu'il pose des questions (même si celles-ci sont préconstruites...).

Mon fils qui a bientôt 4 ans, l'a totalement adopté. Il lui parle, va lui faire des caresses, joue avec lui. Mais à aucun moment, il ne le confond avec un être vivant. Goddard est juste un animal domestique qui marche à piles dont il faut prendre soin au même titre que notre chat (qui lui marche aux croquettes).

Bien sur, il n'est pas parfait et ce n'est pas demain qu'il sera utilitaire et je le regrette. Jamais il ne décidera de faire quelque chose de constructif de manière autonome, si on veut qu'il lise quelque chose sur le Web ou fasse exactement ce que l'on veut, il faut en fait le télécommander depuis un logiciel sous Windows... (d'ailleurs c'est pour cela que l'Ai-blog de Goddard s'arrête brutalement en septembre dernier : plus de machine sous Windows = plus de AES = plus de blog). Bien qu'il possède un interface Wifi, l'Aibo est assez peu communicant via internet alors que tout un monde d'interaction était à portée d'IP (au contraire de notre Nabaztag/tag).

Mais ce n'est là qu'un problème logiciel, les capacités mécaniques sont là et des projets comme Urbi laissent entrevoir d'intéressantes possibilités pour remplacer à terme le "Mind" original.

Objection votre honneur !

Pour revenir du Japon, j'ai craqué, je me suis acheté une Nintendo DS Lite (Army Blue, un modèle uniquement dispo en principe au Japon, pour ne pas faire comme tout le monde).

Et une fois qu'on a une console, il faut des jeux (et oui...).

Perso, j'ai adoré Phoenix Wright. Certes ce n'est pas un jeu en 3D avec son surround massivement multijoueur mais un banal jeu en mode texte (les animations sont franchement sommaires et réservées à l'écran supérieur).

Le but est de résoudre des énigmes dans des phases de recherches d'indices, d'interrogatoire de témoins et de personnages.

Le volume un "Phoenix Wright : Ace Attorney" comporte quatre procès différents, l'atmosphère est assez variable d'un épisode à l'autre de même que la longueur des intrigues à déméler.

Donc, si vous préférez vous creuser la citrouille plutôt que de taper sur tout ce qui bouge, je conseille ;).

La tomate et la soprano

Vous êtes dans le domaine scientifique ?

Vous devez rendre un papier de 300 pages dans 48heures et votre chef vous a prévenu hier ?

C'est le moment de lire ou relire un incontournable : "Mise en évidence expérimentale d'une organisation tomatotopique chez la soprano (Cantatrix sopranica L.)" de Georges Perec.

Sans oublier les publis internationales la version en anglais "Experimental demonstration of the tomatotopic organization in the Soprano (Cantatrix sopranica L.)"

Apprenons le japonais

Vous voulez apprendre la langue du pays du soleil levant ?

Alors voici un site d'apprentissage du japonais réalisé par un japonais vivant en France et enseignant à l'université de Bordeaux.

Promis, demain je m'y mets !

Bye-bye Windows

Ca y est c'est fait.

Ca fait plusieurs années que j'utilisais Linux sur mon serveur à la maison sans me résoudre à switcher totalement de système pour mon ordinateur personnel.

Oh j'en avais fait des essais de double-boot. Pensez, j'ai commencé avec la fameuse Yggdrasil Fall 1994 (ne touchez à rien sinon ca casse tout), puis des RedHat (solide tant que supportée), des Mandrake/Mandriva (oui... mais non en fait, trop de mumbo-jumbo), des Debian (miam)...

Au final, j'ai gardé avec plaisir et délectation Debian pour mon serveur et cela fait des années que ca dure.

Mais je n'avais pas encore trouvé de solution viable et pas trop prise de tête pour mes activités quotidiennes. Un truc simple pour lequel je n'aurais pas besoin de mettre les mains dans le cambouis comme je le fais (avec plaisir) sur le serveur mais où si j'en avais l'envie je pouvais quand même.

C'est l'année dernière que j'ai enfin trouvé mon bonheur avec... Ubuntu bien sur ! Imaginez, une distrib orientée poste de travail mais basée sur une architecture Debian.

A l'occasion d'un nième plantage de Windows avec corruption du disque, je me suis lancé sans même envisager de retour. Même les teasers de Vista ne m'ont pas retenu. LINUX est enfin mûr pour le desktop !

Et zou, j'ai installé une Ubuntu 6.06 . Depuis je me sens bien, reposé, je respire (comme dans la pub pour les yahourts). Depuis j'ai fait une mise à jour vers Feisty (7.04) sans aucun problème, me suis fait un petit plaisir en installant Compiz (ca sert à rien, mais sinon mon processeur s'ennuie).

Amis windowsiens, la tranquilité est à 1 clic ! Ubuntu est votre ami.

Plus d'info sur Ubuntu-fr

MicroLife

MicroLife est un petit jeu en flash originalement créé pour la BBC.

jeudi 10 mai 2007

Bienvenue

Vous connaissiez mon site sur le remplacement médical ?
Le blog de mon Aibo ?
Aroma, le site d'aromathérapie de ma femme ?

Et bien voici mon blog.

Il est actuellement brut de décoffrage, avec des squelettes de base, mais je vais essayer de faire progresser ca très vite.

Il est propulsé sous dotclear

Au fiat, je me suis inscrit sur Technorati Technorati Profile