Ben oui, aujourd'hui, j'ai appris qu'on ne disait pas "sussurer" (avec 2 S et 1 ou 2 R) comme dans les chansons d'amour où on chuchote au creux de l'oreille mais "susurrer" (avec un S et 2 R).

Et alors, me direz-vous, c'est pas un mot qu'on écrit tous les jours (c'est d'ailleurs probablement là mon erreur, je n'ai probablement jamais eu à l'écrire donc à chercher l'orthographe)?

Et ben mon problème est que ca lève une autre question : susurrer devrait se prononcer suZurrer (un s unique entre deux voyelles) or on le prononce suSSur(r)er et l'ATLFI le confirme le S initial et celui de la 2ème syllabe se prononcent pareil !

Bon, c'est vrai qu'il existe d'autres mots dans ce cas comme vraiSemblable, mais dans ce cas-là c'est parce qu'il s'agit d'une contraction de vrai+semblable. Alors que dans le cas de susurrer, il s'agit d'un évolution depuis le latin susurro, susurrare, susurravi lui même venant du sanskrit स्वर् (svarati) qui veut dire "émettre un son".

Certes, il y a l'explication du côté onomatopéique "sssssusssuussuss..." mais est-ce suffisant pour tordre la langue française ? mystère...

Et voilà, j'ai une question capitale qui va rebondir dans ma boite cranienne jusqu'à ce soir ! ma journée est fichue !