" /> janvier 2009 - Mon para-monde
Flux RSS

mardi 27 janvier 2009

Il est urgent de réfléchir...

Le monde médical par en torche, même de l'intérieur on le sent.

Les causes sont multiples et liées à tous les acteurs, médecins, administratifs, décideurs et patients.

Dom' "Atoute" Dupagne nous a encore fait un superbe article comme il en a le secret. N'hésitez pas à aller lire "Quand la bulle médicale va éclater" sur Knoll, l'encylopédie en ligne de Google.

dimanche 4 janvier 2009

Echec à l'Aurea : Je viens de voir mon premier film qui passe mal sur ma super télé.

Comme vous le savez peut-être, j'ai une télé assez chouette (selon mes gouts bien sûr): Une Philips AUREA (42PFL9900D), celle avec le cadre lumineux d'ambiance.

J'ai toujours été ravi du plus qu'apportait cet éclairage qui litéralement envahit la pièce et donne une profondeur étonnante à quasiment toutes les images.

Les quelques images de "Sin City" que j'avais regardé dessus, sans être exceptionnelles gagnaient en dynamisme et l'ambilight accompagnait bien l'action

Et bien l'autre soir, j'ai trouvé LE film qui rendait mochissime avec ce petit bijou technologique : Sweeney Todd (film que par ailleurs, je n'ai pas tant apprécié que ça...).

Ce film à la photo très sombre et très travaillée est quasiment irregardable avec l'ambilight activé, l'image qui pourtant est tout en finesse apparait sombre et terne une fois le dispositif en marche. Doté que de très rares scènes rythmées, le Spectra ne se déclenche quasiment jamais, laissant le pourtour diffuser un gris blaffard bien plus lumineux que le film lui-même.

Seules les 2 scènes (la scène du pic-nic et la scène finale) volontairement très riches en couleur explosent sur tous les murs de la pièce.

Conclusion, si vous voulez voir Sweeney Todd, désactivez l'ambilight...