Il s'agit de têtes allemandes ("made in china" rassurez-vous et oui, je suis à l'origine AUSSI du déséquilibre de la balance du commerce extérieur de la France en achetant des produits allemands. La principale raison étant que les français sont infoutus de produire et vendre ce type de produits à un prix autre que "premium" (à moins de 100€ quoi l'unité) alors là je les ai payé un peu moins de 30€) de la marque ELV/Eq-3 Max! achetable par correspondance sur le site

Les caractéristiques :

  • Il s'agit de têtes programmables à 13 paliers par jour et 7 configs par semaine avec réglage par pas de température de 0,5 degrés (entre 4.5° et 30.5°) et par pas horaire de 5 minutes.
  • Il est possible de modifier la température de consigne en tournant le volant sur le front de la tête, en mode auto la température est modifiée jusqu'au palier suivant
  • Le tout est totalement débrayage en passant en mode manuel (un bouton auto/manu sur la tête), la température ne bouge plus en fonction de l'heure
  • 2 températures par défaut sont réglées et accessibles par la touche (☾/☀)
  • un boost, ouvrant la valve à 80% quelque soit la température réglée pour une poignée de minutes, est activable par la touche... "BOOST" (CQFD).

Mais vous vous demandez pourquoi ? pourquoi celles-ci plutôt que d'autres modèles quasiment au même prix et parfois moins chers (et souvent plus pour moins bien) que l'on peut même trouver chez le bricolo du coin ?

Et bien en bon geek de base, celles-ci sont **communicantes** (çà ça existe déjà chez Pearl.fr ou Conrad.fr, sociétés transfrontalières s'il en est) et aussi **bidirectionnelles**. Cela veut dire que l'on a accès en quasi temps réel aux paramètres de réglages (et en particulier savoir à quel pourcentage la valve est ouverte et quelle est la température de consigne actuelle).

En fait, elles ne sont pas programmables comme la plupart des autres directement sur la tête en tournant la molette comme un volant de coffre fort. Non celles-ci se programment sur l'ordinateur via un boîtier connecté au réseau Ethernet et une petite appli java résidente à laquelle on accède via le navigateur web (dans le plus pur style AJAXien).

Il existe même une application Android (qui ne marche pas :) probablement parce qu'elle n'est pas prévue pour parler français) et un portail déporté (payant après 1 an de gratuit donc... non sans façon).

C'est tout ?

Héhé, vous commencez à me connaître, ca semble beau comme ça mais il y a des trucs qui clochent genre JAVA / Portail payant etc... c'est pas mon genre tout ça !

Et vous avez raison ! L'intérêt est aussi la bidouille. La communication avec le boîtier est en cours de reverse engineering et la communication RF suivra peut-être. Cela fait donc que je m'attelle à la réécriture de l'appli en php dans un premier temps et peut-être en autre chose ensuite. Mais pour cela il va falloir être patient, je commence juste.