" /> Mon para-monde
Flux RSS

mercredi 7 août 2013

Le plus gros de la borne d'arcade est fini

Depuis la précédente note, la borne d'arcade en carton a bien avancé ; en fait, elle est fonctionnelle grâce à mon fidèle petit MSI U100 (et oui un Intel ATOM ça suffit même si le démarrage de MAMEUI est un "peu" lent).

Voici donc les étapes encore à réaliser :

  • Sécuriser la fixation de l'écran LCD (Toujours carton, les seules vis de toute la borne sont les 4 servant à fixer l'écran via son adaptateur VESA - en carton :) )
  • Fabriquer le monnayeur (avec le microswitch pas encore utilisé)
  • Fabriquer le marquee
  • Mettre du son externe
  • Peindre (par madame et junior qui se sont portés volontaires) mais il faudra redémonter une partie du panel avant...
  • Installer une système entièrement dédié à MAME sur un ordi (le U100 ou plutôt un autre se trouvant en réserve)

De ces dernières étapes, a priori seules la peinture et une plaque de plexi/lexan vont coûter quelques sous, j'ai quelque part un ampli 2.1 et ses enceintes.

On en est donc en compte à ce jour :

  • 62 euros de matériel spécifique (joystick x2, boutons x15, Controlleur USB, microswitch),
  • 3 tubes de colle (préférer de la bonne vieille glue qui pue, j'ai testé le pistolet à colle c'était décevant)
  • 4 vis
  • une 40aine d'euros de peinture, rouleaux, pinceaux.

Il faut encore acheter :

  • une plaque de plexi/lexan

Et dans les produits de récupération :

  • les cartons du KIVIK,
  • un petit carton Amazon (le plus petit qu'ils fassent) pour le futur monnayeur
  • une multiprise/rallonge avec bouton ON/OFF
  • un écran 15" LCD
  • un ordinateur (le U100 pour l'instant)
  • un système audio 2.1 d'ordi

Quelques réflexions sur la fabrication :

Le carton est beaucoup plus pénible à travailler que le bois

  • on ne peut pas envisager autre chose que des fixations à la colle (ou des fixations traversantes mais tout de suite ce n'est pas aussi joli), il faut donc prévoir sur la plupart des pièces des languettes périphériques et bien réfléchir à quoi coller où
  • il faut bien dimensionner les languettes à coller pour transmettre les charges, surtout lorsque les forces se font en cisaillement (un poids reporté sur un support collé à la verticale ou en suspension)
  • il faut maintenir les pièces en compression pendant le temps de séchage (là où avec le bois, un vissage suffit)
  • c'est plus léger (attention où on répartit les poids, l'écran qui est l'objet le plus lourd est situé assez haut donc la base n'est pas assez lestée et la borne, instable)
  • c'est moins rigide surtout dans le sens parallèle aux rainures d'ondulé, pour les supports de pièces lourdes ou pour assurer la rigidité il faut doubler voire tripler les épaisseurs en alternant le "fil" de l'ondulation
  • du carton trop manipulé peut s'écraser et perdre de sa rigidité (c'est le cas lorsqu'il y a des pliures)

Au final, je pense que de travailler avec du carton à doublé voire triplé le temps nécessaire à la construction (en comptant la phase préparatoire d'adaptation des plans)

Le panel

Pour le panel, j'ai choisi un 2 joueurs : 1 joystick et 6 boutons + 2 boutons P1/P2 et enfin 1 bouton qui actuellement sert de crédit mais à terme permettra de contrôler MAME.

La disposition n'est pas la même pour P1 et P2. J'ai repris des formats classiques japonais tels que dispo sur Slagcoin, le format Sega standard pour P1 est idéal, les boutons tombent pile sous les doigts. Pour P2 c'est une variation légèrement penchée afin que le joueur ne soit pas trop gêné par sa position excentrée.

Les joysticks sont des Zippy, des copies de Seimitsu. Je les trouve un peu mous, mais on fera avec. Ils sont livrés avec les restricteurs 2/4/8 je pense les laisser en 8 tout le temps pour le côté polyvalent. Je les ai montés par le dessus en traversant principalement car avec un manche si court il n'y avait pas assez de longueur pour traverser les 3/4 couches de carton nécessaires à la rigidité du panel.

lundi 29 juillet 2013

Projet d'été avec ma descendance

En cet été 2013, l'une des activités de vacances avec Lucas sera la réalisation d'une MAMECab mais avec une optique : le moins de dépenses possible.

Pour cela, elle sera réalisée au maximum avec du matériel de récup.

Les seuls produits neufs seront : les joysticks, les boutons, l'encodeur USB et un microswitch de monnayeur achetés une 50aine d'euros chez SmallCab (commande en attente de traitement pour l'instant...)

Pour la récup :

  • la première chose sera le carton du canapé acheté 1 mois plus tôt (un Kivik de chez le suédois jaune et bleu bien connu qui commence par IK et finit par EA.), il fait 200x80x40 ça devrait le faire même si il y avait eu des largeurs >60 ca aurait été mieux !
  • ensuite 1 ordinateur hors d'âge (pas encore choisi lequel, j'ai l'embarras du choix = 4)
  • et un écran LCD 15 pouces (j'ai eu le malheur de balancer il y a 1 an, un 15" et un 19" cathodiques, je m'en veux, je m'en veux ! :) )
  • Le panneau des contrôles sera soit en carton soit en contreplaqué, on verra en fonction de la rigidité

Le but est de faire une MAMECab pas trop encombrante, d'où l'utilisation des plans de LA MAMECab SLIM de référence : Project MAME : 1m60 de haut et 60cm de profondeur et largeur.

(photo non contractuelle, n'oublions pas que ça sera du carton de récup et non du MDF de 19mm et que pour l'instant, la déco n'est pas prévue)

Pour le monnayeur, pas question de dépenser trop de sous non plus, mais le fait d'insérer le crédit c'est sacré alors on va bidouiller un monnayeur à bille : on insère une bille et tac, un crédit (pas d'histoire d'argent entre nous). :) Coût d'ami : 1,40 et... du carton.

Première mission, la mesure et le découpage des flancs, armé d'un mètre, d'une règle, d'un crayon et d'un assortiment de cutters. 1 heure pour démonter le carton et découper 1 flanc, le 2ème devrait aller plus vite ça sera pour demain.

mercredi 26 novembre 2008

Réparer sa connexion wifi sur Ubuntu 8.10 et MSI Wind U100-241 (Carte Ralink RT2700E) lorsqu'elle a sauté lors d'un changement de noyau

Si comme moi en ce jour maussade :

  • vous avez voulu faire une mise-à-jour de votre Ubuntu,
  • que vous aviez précédemment ajouté le module pour RT2860 (rt2860-source) en provenance du dépot lauchpad (ppa),
  • que ca vous a mis à jour le noyau
  • et qu'au redémarrage vous n'aviez plus de réseau (ra0 inexistent).

La solution est simple comme dpkg ! :)

Ouvrez un terminal et tapez :

sudo dpkg-reconfigure rt2860-source

Patientez le temps de la recompilation.... (c'est long, l'Atom est pas fait pour ca :) ).... et automagiquement, la connexion devrait redémarrer !

En fait par cette simple ligne de commande, vous avez recompilé le module pour le noyau courant et l'avez inséré.

On dit merci qui ? Merci Debian et son gestionnaire de package bien fichu !

mardi 21 octobre 2008

Suspend/Hibernate sur MSI Wind (U100-241/251) sous Ubuntu Intrepid

Attention, s'il y a bien une chose que j'ai pu voir à travers mon utilisation de Linux sur portable c'est que l'ACPI, la veille et l'hibernation sont des domaines assez pifométriques. Les infos données ci-dessous marchent pour moi dans ma configuration si elle le font pour vous tant mieux mais en tout état de cause, elles sont à suivre à vos risques et périls...

lundi 20 octobre 2008

Linux sur MSI Wind (la suite : install en partition propre, protéger le HD d'une vie trop brêve)

Après avoir testé la stabilité du Wind sous Ubuntu via une installation Wubi, il était temps de se lancer dans le grand bain.

La procédure suivie est à peu près la même que celle décrite sur blogeee, je vous en fait donc grâce ici.

Une fois fait, vous noterez peut-être un cliquetis venant du disque dur, ce sont les têtes qui passent leur temps à se parker/déparker, et ca c'est MAL (un peu comme croiser les faisceaux) car cela limite la durée de vie du disque (c'est que c'est fragile ces petites bêtes-là).

Alors ni une ni deux, il faut désactiver le mode économie du disque (de toute façon il ne consomme pas beaucoup) via un

 hdparm -B255 /dev/sda

Ainsi, les têtes ne se parkerons plus, c'est un pis-allé mais en attendant une solution plus propre à ce problème récurrent au moins le HD ne sera pas à changer dans 2 mois.

Malheureusement cette modif n'est pas définitive, au prochain redémarrage, ce sera modifié...

il faut donc mettre 255 dans les fichiers :

 /etc/hdparm.conf en bas du fichier
 et en ligne 31 dans : 
 /etc/acpi/ac.d/90-hdparm.sh
 /etc/acpi/battery.d/90-hdparm.sh
 /etc/acpi/resume.d/90-hdparm.sh
 /etc/acpi/resume.d/90-thinkpad-unstandby-led.sh
 /etc/acpi/resume.d/90-xscreensaver.sh
 /etc/acpi/start.d/90-hdparm.sh
 /etc/acpi/suspend.d/90-framebuffer-stop.sh

Allez, je ne me suis pas encore occupé de la webcam mais ca arrivera peut-être un jour... quand j'en aurai besoin ! ;)

jeudi 9 octobre 2008

Linux sur MSI Wind (version U100-241, U100-251, U100-220)

Ayant reçu hier mon tout joli tout beau MSI Wind Blanc 160Go, la mission était de rendre inutile l'OS du mal qui était livré avec pour mettre comme sur toutes mes autres machines un Linux saveur Ubuntu.

mercredi 8 octobre 2008

Nouveau joujou : déballage de mon MSI Wind

Et oui, j'ai craqué ! Dès que le MSI Wind livré d'origine en 6 cellules a montré le bout de son nez, j'en ai acheté un... non en fait deux. Un pour ma femme et un pour moi !

Page suivante : petites photos du déballage... A part une très discrète surélévation de l'arrière, c'est pareil que les précédents !

Mission suivante, virer XP pour installer Ubuntu (on se refait pas)